La réflexologie

C’est quoi ?

Technique naturelle de bien être et d’accompagnement à la santé, la réflexologie plantaire favorise les facultés d’auto-régulation du corps ; elle l’aide à retrouver l’équilibre de ses fonctions naturelles et stimule ses capacités d’auto-guérison.

La réflexologie procure une détente qui aide à se libérer du stress, origine de nombreux dysfonctionnements physiques et psychiques.

A l’écoute du langage du corps, la réflexologie est une pratique peu intrusive et sans effets secondaires. Elle porte un regard holistique sur la personne, c’est à dire qu’elle la considère dans sa globalité.

Ça sert à quoi ?

La réflexologie :

  • atténue le stress, propose une relaxation générale immédiate
  • permet une profonde décontraction musculaire
  • améliore les circulations sanguines et lymphatiques
  • facilite les fonctions d’élimination et l’oxygénation des tissus ; elle aide à l’élimination des toxines et déchets accumulés par l’organisme
  • favorise l’équilibre des fonctions naturelles (ce qu’on appelle l’homéostasie) et les capacités d’auto-guérison du corps
  • aide les différents systèmes du corps humain à se réguler (digestion, transit intestinal, immunité, troubles du sommeil...) et à atténuer les douleurs (dos, cou, certaines migraines,..)
  • atténue les soucis féminins tels que règles douloureuses, perturbation des cycles, troubles de la ménopause ; elle est aussi un bon accompagnement pendant la grossesse et après l’accouchement.

Pour qui ?

JPEG - 7 ko

La réflexologie s’adresse à tous, selon les besoins de chacun :

      • personnes actives en situation de stress
      • personnes en souffrance
      • femmes enceintes et bébés
      • grands sportifs, danseurs, "performeurs"
      • enfants, ados, étudiants
      • seniors

La réflexologie est un bon accompagnement pour des personnes soumises à des traitements médicaux lourds.

Comment ça marche ?

[**la réflexologie considère le pied comme la représentation en miniature du corps humain.*]
A chaque partie du corps correspond une « zone réflexe » au niveau du pied selon une cartographie précise : organes, muscles, glandes, ...
Parcourant ces zones, les doigts du réflexologue repèrent tensions et/ou déséquilibres. Grâce à un toucher spécifique, la stimulation de ces zones réflexes envoie une information à la partie du corps correspondante et aide à rétablir son équilibre.

**Contre-indications

  • fracture et entorse de la cheville ou du pied (limite le travail à l’autre pied et aux mains)
  • risque de phlébite avéré

Le soin des pieds

JPEG - 12.1 ko

« Un arbre se dessèche à partir de ses racines,
un homme s’affaiblit à partir de ses pieds
 »

Les pieds sont nos racines, notre base, notre contact avec le sol. Ils ont tout le poids de notre corps en charge, leur rôle est immense !
De plus, ils sont la partie la plus innervée du corps, chaque pied possède environ 7200 terminaisons nerveuses, leur sensibilité est grande.

Par voie réflexe, les tensions et souffrances de nos pieds augmentent notre fatigue et nos déséquilibres ; et pourtant, enfermés dans des chaussures, nos pieds sont bien souvent négligés, voir maltraités !
Le praticien en réflexologie plantaire est donc également attentif aux pieds en tant que tels et à leur bien être. Cependant il ne remplace en aucun cas la consultation d’un podologue ou pédicure, quand nécessaire.

Déontologie

Le réflexologue n’établit pas de diagnostic, ne prend aucune décision thérapeutique.
Ses soins ne se substituent pas à une consultation ou à un suivi médical ; ils ne nécessitent l’arrêt ni ne remplacent aucun traitement médical en cours.

extrait du code de déontologie de la Fédération Française des Réflexologues

Un peu d’histoire

**Histoire ancienne

la réflexologie, au fil du temps, apparaît au sein de plusieurs cultures ; les plus anciennes origines se situent en Inde, en Chine, en Egypte ancienne.

par exemple en Egypte, on peut voir, sur des bas reliefs, des scènes de soins sur pieds et mains.

Dès la Chine antique, la réflexologie est un outil complémentaire de l’acupuncture, elle apparaît dans des ouvrages très anciens. L’idéogramme « pied » signifie littéralement « partie du corps qui sauvegarde la santé ».

JPEG - 53.2 ko

En Inde, la plus grande bénédiction est de toucher les pieds d’un maître !
On trouve de nombreuses reproduction des pieds de Bouddha et des pieds de Vishnu : sur ceux-ci, le pied symbolise l’unité de l’ensemble de l’univers et tous les éléments y sont représentés par des signes.
Ces représentations sont connues aujourd’hui pour leur valeur spirituelle et religieuse mais dans les temps anciens, art, spiritualité et science formaient un tout indissociable.

Des traditions de réflexologie existent aussi en Afrique du Sud, au Kenya, en Amérique du Nord chez plusieurs tribus indiennes, notamment les indiens Cherokee, qui considèrent le pied comme un lien entre le corps humain et la terre mère.

La réflexologie était pratiquée en Europe dès le moyen âge ; "La thérapie des zones réflexes" des docteurs Adamus et Atatis, premier ouvrage recensé en Europe évoquant la réflexologie, date de 1582.

***Histoire moderne

JPEG - 16.1 ko

la réflexologie plantaire telle qu’elle est pratiquée aujourd’hui, en occident résulte en grande partie des travaux réalisés, dans les années 1930, par Eunice Ingham (1889-1974) kinésithérapeute et masseuse américaine.
À partir de la "Thérapie des Zones" du docteur W.Fitzgerald (ouvrage "de référence : "Zone Therapy" publié en 1917 par W. Fitzgerald et E. Bowers), Eunice Ingham développe ses propres recherches, travaille sur des milliers de pied et dresse une cartographie précise des zones réflexes du pied (1935), point de départ de la réflexologie moderne.
Le travail d’Eunice Ingham se perpétue aujourd’hui, notamment grâce à son neveu, Dwight Byers qui a fondé le "International Institute of Reflexology" à St Petersburg aux Etats Unis.

***Aujourd’hui

En Chine, la réflexologie est une pratique thérapeutique reconnue.

En Occident son usage se développe régulièrement ; l’Allemagne, l’Angleterre, le Danemark, l’Espagne, la reconnaissent comme pratique de soins.

En France, pas à pas, elle prend sa place parmi les thérapies complémentaires d’accompagnement ; son enseignement se répand, coordonné notamment par la Fédération des réflexologues.
Des groupes de réflexologues coordonnent et poursuivent leurs recherches, la réflexologie est en constante mutation !

Contact | Plan du site | Se connecter | Mentions légales | Mutins